Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association philatélique de Castanet Tolosan

Histoire Géographie et Philatélie

22 Août 2016 , Rédigé par bureau Publié dans #vie_timbre

CES TIMBRES QUI NOUS CONTENT LA GUYANE

Jusqu’en 1946, la Guyane française est considérée comme une simple colonie.
C’est pourquoi à partir de 1852 l’affranchissement postal y est assuré par quelques timbres de France tels les «Cérés» des années 1849 et 1850, puis par le type «Présidence», alias Napoléon III, puis par les timbres des émissions générales : groupe allégorique», «Cérés» de 1872 et «Déesse assise» de 1881.
Ces vignettes postales «RÉP. FRANC.» ou «RÉPUBLIQUE FRANCAISE» reçoivent alors une surcharge «GUY. FRANC.», puis simplement «GUYANE» à partir de 1886.

En 1892 apparait une jolie série de type «groupe, dite , «NAVIGATION et COMMERCE» que l’on retrouvera à profusion dans toutes les possessions et comptoirs français. Mais cette fois, un cartouche contient dès l’impression, la mention «GUYANE». (ci dessous)

Histoire Géographie et Philatélie
Histoire Géographie et Philatélie

Entre 1904 et 1946, la Guyane émet ses propres timbres sous l’appellation «GUYANE FRANÇAISE», toujours complétée du sigle «RF». Les sujets sont alors ciblés sur le pays lui même avec les indiens d’Amazonie, leurs pirogues, leur faune (toucan, fourmillier, papillon Morpho, ...) ainsi que la «place des Palmistes» à Cayenne ou les chercheurs d’or.

Histoire Géographie et Philatélie

En marge de cette «émancipation» vis à vis de la métropole, la poste locale doit s’accommoder d’une parenthèse administrative qui crée le «territoire de l’ININI».
Cet arrondissement peu peuplé (3500 habitants en 1939) a pour chef-lieu Saint Elie. Les timbres propres à la Guyane sont utilisés avec la surcharge «ININI».

Histoire Géographie et Philatélie
Au cours de cette période d’autonomie postale, la guerre de 39-45 laisse quelques empreintes avec les timbres de Pétain dans un cartouche.
Au cours de cette période d’autonomie postale, la guerre de 39-45 laisse quelques empreintes avec les timbres de Pétain dans un cartouche.

Au cours de cette période d’autonomie postale, la guerre de 39-45 laisse quelques empreintes avec les timbres de Pétain dans un cartouche.

A l’inverse, en 1945, la Guyane rendra hommage à l’un de ses enfants, Félix Eboué, né à Cayenne en 1884. Il fut le premier administrateur colonial noir, gouverneur du Tchad, qu’il ralliera à la France Libre en 1940, ce qui lui vaudra les Qualificatifs de «premier résistant de l’Empire.
A l’inverse, en 1945, la Guyane rendra hommage à l’un de ses enfants, Félix Eboué, né à Cayenne en 1884. Il fut le premier administrateur colonial noir, gouverneur du Tchad, qu’il ralliera à la France Libre en 1940, ce qui lui vaudra les Qualificatifs de «premier résistant de l’Empire.

A l’inverse, en 1945, la Guyane rendra hommage à l’un de ses enfants, Félix Eboué, né à Cayenne en 1884. Il fut le premier administrateur colonial noir, gouverneur du Tchad, qu’il ralliera à la France Libre en 1940, ce qui lui vaudra les Qualificatifs de «premier résistant de l’Empire.

En 1946 , la colonie devient un département d’Outre Mer et utilise désormais les timbres de métropole, sans aucune surcharge. Les sujets propres à la Guyane sont intégrés dans les émissions françaises au même titre que ceux concernant, par exemple, le Limousin ou la Normandie.
Par contre son aventure spatiale constituera, à partir de 1964, un nouveau thème d’émissions postales, avec la création du Centre Spatial Guyanais.

Histoire Géographie et Philatélie
Histoire Géographie et Philatélie

Enfin, il serait difficile de quitter ce sujet sans évoquer les oblitérations commémoratives et documents philatéliques liés à l’Espace. Ils sont légion. Qui se risquerait à les répertorier ?

J. About
Histoire Géographie et Philatélie
Histoire Géographie et Philatélie
Histoire Géographie et Philatélie
Histoire Géographie et Philatélie

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article