Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de l'association philatélique de Castanet Tolosan

Diégo-Suarez Géolocalisation Timbres fiscaux Octroi

18 Mars 2017 , Rédigé par Pierre Publié dans #vie_timbre

Antsiranana, aussi appelée Diego-Suarez ou Antsirane, est la plus grande ville du nord de Madagascar et le troisième port de la Grande île. Elle est la capitale de la province de Diego-Suarez. Avec la récente mise en place des vingt-deux régions en 2004, elle est devenue la capitale de la région de Diana. Ses habitants s'appellent les Antsiranais. Son aire urbaine est estimée à 257 163 habitants en 2014.

Géographie

La ville se situe au niveau du cap d'Ambre (Tanjon'i Bobaomby) dans le Nord de Madagascar avec à l'ouest le canal du Mozambique et à l'est l'océan Indien.

Elle est abritée par la baie de Diego-Suarez (156 km de côtes) qui abrite le second port du pays1. La baie d'Antsiranana est en fait composée de quatre baies de plus petite taille :

  • la baie du Tonnerre
  • la baie des Cailloux Blancs
  • le Cul de Sac Gallois
  • la baie des Français (où se situe la ville promontoire de Diégo-Suarez)

Cette spécificité couplée à une position idéale (proximité avec les côtes africaines, Mayotte, l'archipel des Comores et l'archipel des Seychelles) en font un lieu stratégique expliquant le vif intérêt des forces françaises pour le site qui en fait une base navale durant la colonisation.

Toponymie

Nosy lonjo Antsiranana (pain de sucre).

Il existe deux thèses pouvant expliquer le nom de la ville :

Le tout premier nom de Diego-Suarez ou Antsiranana est Antomboko, qui signifie « troué, perforé », nom dû à cette baie naturelle qui s’étend sur 156 km. C’est la deuxième plus grande baie au monde après celle de Rio de Janeiro. Elle possède aussi son « pain de sucre », appelé Nosy Lonjo.

La ville retrouve son nom malgache d'Antsiranana (en malgache : le port) dans les années 1970 dans le cadre de la politique de malgachisation prônée sous la Deuxième République. Néanmoins, l'ancien nom demeure courant.

Histoire

Monument dédié au Maréchal Joseph Joffre sur la Place Joffre, Antsiranana, Madagascar

  • VIIe siècle: premiers vestiges de présence humaine dans la Montagne des Français.
  • XVIe siècle : découverte de la baie par des explorateurs portugais (cf. les deux théories).
  • XVIIe siècle : république imaginaire de « Libertalia ».
  • 17 décembre 1885 : signature d'un traité accordant à la France le droit d'occuper le territoire de Diego-Suarez et d'y faire « des installations à sa convenance ».

Les troupes françaises s'installent d'abord à Cap Diego, puis, pour des raisons de commodité et d'ouverture sur l'arrière-pays, à Antsirane.

  • En 1900, Diego-Suarez est déclaré « point d'appui de la flotte ». Sous la direction du général Joffre, la ville va rapidement se développer (construction du bassin de radoub, de l'hôpital, du quartier militaire, de l'arsenal)
  • 28 août 1895 : prise par les Français du fort d'Ambohimarina (dans la Montagne des Français) occupé par les troupes de la reine Ranavalona III
  • 28 janvier 1896 : décret rattachant la colonie au gouvernement général de Madagascar.
  • 5 mai au 7 mai 1942 : opération Iron Clad, les Britanniques s'emparent de Diego-Suarez aux mains des troupes vichystes craignant que ces dernières n'appuient les forces japonaises, alliées de l'Allemagne.
  • 1946 : les troupes britanniques rétrocèdent la ville à la France.
  • 26 juin 1960 : l'île devient indépendante, ce jour deviendra la fête nationale.
  • 3 juin 1974 : départ de la Légion étrangère, puis de la Marine nationale le 26 juin 1975.

Population

La ville compte environ 105 000 habitants (2008)2.

Bien qu'elle soit censée être la capitale de l'ethnie Antakarana, « ceux des falaises », Antsiranana est une ville cosmopolite où la diversité de la population est frappante :

Timbres Fiscaux OCTROI

1855 - Dimensions des timbres 65 X 67mm non dentelés

N°1 - 5c. noir

N°2 - 50c. noir

N°3 - 1f. noir

La feuille se compose de 4 timbres de 5c., 2 de 50c., et 2 de 1f.

Il y eut deux tirages, l'un sur papier mince crême, et l'autre sur papier fort trés blanc.

 

Visuel
Visuel
Visuel
Visuel
Visuel
Visuel
Visuel
Visuel

Visuel

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article